Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 20:12







Derrière le titre énigmatique de cet album se cache un mystère tout aussi insoluble… Que représente cette suite de chiffres dont on ne nous explique rien ? Apporter une réponse à cette question semble d’autant plus difficile que Thomas Ott ne souhaite pas nous faciliter les choses. Son histoire muette est composée de courts chapitres, et chaque page se découpe en quelques cases évasives, uniquement en noir et blanc. Tout se joue sur l’expressivité des personnages, le choix judicieux de montrer au lecteur certaines scènes, et la maîtrise d’une chronologie qui ne doit ni précipiter les évènements –au risque de perdre le lecteur en cours de route- ni s’attarder de trop –au risque de lasser.




Alors que le début de lecture décourage et semble présager d’un labeur dont on n’a pas forcément envie de faire preuve, le talent de Thomas Ott réussit finalement à enthousiasmer. On se plaît d’autant plus à deviner le développement de l’intrigue qu’elle nous semblait a priori obscure. Le lecteur cède sa place habituellement passive et emprunte un rôle actif qui le place dans la peau d’un enquêteur, au même niveau que les personnages pétris du mystère de cette suite de chiffres énigmatique.




Cet album est lu très rapidement : il aurait pu sombrer dans l’oubli tout aussi vite, si le talent de Thomas Ott ne lui avait permis d’être surprenant. Les tonalités absurdes de l’intrigue, doublées d’un style graphique sombre et angoissant, font de cet album une version graphique de ce qui aurait pu constituer une très bonne nouvelle kafkaïenne –cynisme et cupidité contemporaine en plus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Colimasson - dans Bande dessinée
commenter cet article

commentaires

Mo 17/10/2012 09:50

Superbe album. J'ai découvert Thomas Ott il y a quelques mois et j'apprécie beaucoup son travail. Je ne sais pas si tu as eu l'occasion de lire "Cinema Panopticum" mais c'est un très bon album
également

Colimasson 18/10/2012 08:44



Justement, je me demandais avec quel album poursuivre... Le Cinema Panopticon sera mon prochain sur la liste je pense ;)


Merci aussi pour ton blog, que je consulte régulièrement (sans arriver malheureusement à poster le moindre commentaire...)