Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 16:55



Synopsis :

Citation:
Tom Stall, un père de famille à la vie paisiblement tranquille, abat dans un réflexe de légitime défense son agresseur dans un restaurant. Il devient alors un personnage médiatique, dont l'existence est dorénavant connue du grand public...



Regarder ce film après s’être régalé de tous les films qui ont marqué la première partie « organique » de la carrière de Cronenberg (Crash, Le Festin Nu, Existenz, Vidéodrome, Chromosome 3…) est une expérience forcément déstabilisante.
Après avoir vu les délires sexuels hors-du-commun de Crash, les apparitions monstrueuses du Festin Nu ou de Chromosome 3, les divagations d’Existenz dans lesquelles la réalité se confond avec le jeu, la fiction et le rêve, A History of violence déstabilise totalement par sa sobriété apparente.
Les personnages n’ont pas de malformations physiques, ils ont l’air d’être équilibrés et forment une famille stable et unie. A la limite, la perfection de cette famille pourrait sembler suspecte, mais après tout, pourquoi pas ?



Là où Cronenberg a réussi son film d’une manière éblouissante, c’est dans le basculement qu’il opère de cette famille parfaite à une famille de plus en plus morcelée et en passe de devenir paranoïaque suite aux conséquences engendrées par les meurtres de Tom Stall.
La transition entre ces deux états s’opère de manière subtile, et ne devient vraiment éclatante qu’à la fin du film avec une scène qui, paradoxalement, devrait laisser supposer un semblant de retour à la normale. Elle n’en montre que mieux les vestiges d’un paradis qu’il sera sans doute difficile de retrouver…

Alors bien sûr, dans ce film, Cronenberg ne traite pas ses sujets de prédilection de la même manière que dans ses films précédents, mais on sent malgré tout son empreinte à travers les thèmes psychologiques qui y sont abordés. On peut peut-être déplorer le manque d’originalité du traitement qui, malheureusement, oblige le film à se fondre dans la masse de nombreux autres thrillers, mais ce film reste malgré tout un très bon Cronenberg, à découvrir pour avoir une vision plus complète des différentes facettes de ce réalisateur…


Partager cet article

Repost 0
Published by Colimasson - dans Film
commenter cet article

commentaires

Catherine 17/04/2011 15:56


Je ne suis pas fan de Cronenberg, mais ce film, je l'avais beaucoup aimé.