Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 19:16





Difficile de parler d’une jeunesse que je n’ai pas connue. Le premier volume de la série Agrippine sort en 1988 et préfigure le début d’une suite d’aventures qui affecteront ses personnages jusqu’en 2009 –de quoi porter un regard relativement vaste sur l’image reflétée par la jeunesse au cours de vingt longues années.




Pour le moment, Agrippine me renvoie à l’avant-dernière décennie du siècle passé –une époque dont je n’ai pas été témoin. Pourtant, rien ne me semble étranger au monde décrit par Claire Bretécher et passé au prisme du regard contestataire et grinche d’Agrippine. Coca, soutifs, télé, lycée… tel est le quotidien de cette princesse charmante moderne en laquelle la grâce s’incarne sous la forme d’un minois crispé et d’une moue boudeuse de tous les instants. La préciosité des siècles précédents est bien loin ! Les « pouffes » de la nouvelle génération se définissent par un langage composé d’un minimum de 50% de « GIGA », par la recherche de blé auto-producteur, par la palpation-comparaison de la taille des « nibards » et par la sophistication de la pose du « doigt dans le nez » comme parodie au Penseur de Rodin.





Derrière toutes ces mimiques, en fait savantes poses symboliques porteuses de messages stéréotypés à part entière, Agrippine la superficielle semble vouloir chercher des réponses à ses questions métaphysiques : comment ne pas échouer à la manière de mes parents ? quelle image donner de moi pour me faire accepter par les autres ? de quoi sera fait mon avenir ? …Le tout est évoqué dans une langue inventive par une Claire Bretécher qui n’a pas le sens de l’humour dans la poche et qui, si elle fut elle aussi une Agrippine du plus beau ressort, n’a pas honte de nous en livrer les mécanismes de pensées les plus intimes et les plus avilissants.


Citation:
En 94 je me fais poser des seins. En 97 je me fais liposucer les cuisses. En 98 je me fais rajouter du menton. Là je peux commencer à vivre donc je m’occupe de ma carrière. Entre 2 et 6 j’ai 3 enfants. En 7 je me fais retendre le ventre. Entre 8 et 18 je gère mes réussites professionnelles, émotionnelles et familiales. En 19 lifting complet de la tête aux pieds. C’est après que je ne sais pas quoi faire.




Partager cet article

Repost0

commentaires