Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 13:24




Ce livre sait à qui il s’adresse… Qui d’autres que les afficionados de lecture que nous sommes auraient pu considérer chacune des anecdotes littéraires de cet ouvrage comme des friandises… ?

En effet, il faut avoir un goût pour la lecture bien développé, ainsi que quelques connaissances de base dans le domaine, pour apprécier à leur juste valeur les curiosités ou les statistiques qui remplissent ce livre. D’ailleurs, ces curiosités n’en sont pas vraiment en elles-mêmes : il s’agit de chiffres, de noms, de dates…toutes sortes de valeurs qui n’ont rien de parlant, prises en elles-mêmes, mais qui deviennent très éloquentes dès lors que le lecteur fournit un travail d’interprétation et de mise en référence avec ses propres connaissances et intérêts. Il est plus intéressant de savoir quelles maladies ont touché quels auteurs lorsqu’on connaît leurs ouvrages ou leurs pensées ; plus drôle de voir répertoriées les injures du capitaine Haddock lorsqu’on se souvient de leur contexte d’émission ; plus incongru de prendre connaissance des noms dont les auteurs ont pu affubler leurs chats lorsque l’on connaît leur manière de traiter leurs personnages de romans ; plus nostalgique de relire les 20 meilleurs débuts ou fins de grands romans lorsqu’on les a soi-même déjà lus…

Sans cela, les friandises littéraires répertoriées par Joseph Vebret perdent quelque peu de leur saveur… Savoir quelle est l’occurrence de chaque personnage d’A la recherche du temps perdu de Proust n’apprendra rien à celui qui a déjà lu le roman, et n’impressionnera pas celui pour qui les chiffres ne veulent rien dire.

Malgré tout, force est d’admettre qu’on trouve de tout dans cette petite boîte à bonbons… Le livre est excitant et jamais lassant en ceci qu’on ne sait jamais quelle surprise va se présenter au lecteur gourmand, qui pioche de bonnes anecdotes comme autant de délices aptes à réjouir son appétit littéraire…

Une anecdote parmi tant d'autres :

Citation:
On vit un jour, paraît-il, Gérard de Nerval traînant au bout d’un ruban bleu un homard vivant dans les galeries du jardin du Palais-Royal. L’histoire fit le tour de Paris. « En quoi, expliquait-il, un homard est-il plus ridicule qu’un chien, qu’un chat, qu’une gazelle, qu’un lion ou toute autre bête dont on se fait suivre ? J’ai le goût des homards, qui sont tranquilles, sérieux, savent les secrets de la mer, n’aboient pas… »



L'épitaphe de Léautaud :

Citation:
Ci-gît Paul Léautaud
Plus connu : Maurice Boissard
Quand on l’enterrera : « C’est bien tôt ! »
Dirent quelques-uns, mais à part,
Beaucoup pensèrent : « C’est bien tard !"

Paul Léautaud (1872-1956)


Partager cet article

Repost 0
Published by Colimasson - dans Livre
commenter cet article

commentaires

CL 01/08/2012 19:05

Si je ne me trompe pas, il a publié récemment un roman intitulé "Menteries" qui avait attiré mon attention en librairie. Tu l'as lu ?

Colimasson 02/08/2012 10:04



Je n'en ai même pas entendu parler... Mais je vais aller voir de quoi il s'agit, le titre me laisse présager du meilleur ;)



zazy 01/08/2012 15:43

Tu me tentes encore, j'aime bien picorer de temps à autre dans les livres et celui-ci fera merveille

Colimasson 02/08/2012 10:03



Idéal pour le grignotage ! ;)