Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 14:04





Destiné à ceux qui souhaitent remédier à une culture judéo-chrétienne déficiente, le condensé La Bible et les Saints permet d’éclaircir de nombreux questionnements qu’on peut se faire lorsque, confronté à une peinture, on se demande quel est l’intérêt de la scène représentée ou lorsque, profitant du repos alloué par les jours fériés religieux, on se demande quel évènement se trouve à l’origine d’une accalmie du monde moderne. 


On se réfèrera donc aux entrées contentant le nom de Saints et d’évènements significatifs de la Bible pour retrouver son chemin dans un dédale de références devenues obscures. Bref, Gaston Duchet-Suchaux ne livre que l’essentiel : les textes religieux évoquant le personnage ou la scène, un résumé de la légende et l’histoire de sa représentation picturale. Ce dernier point est le plus intéressant, qui permet de prendre conscience de l’évolution des rapports entre les hommes et le texte religieux. Les iconographies liées à Marie ou à la scène de la Passion sont par exemple très éloquentes et témoignent d’une pudeur affective des premiers siècles progressivement remplacée par une communion des sentiments allant jusqu’à l’extase mystique.


On pourra comparer cette histoire des représentations avec les quelques peintures et icônes intégrées dans cet ouvrage. Des premiers temps jusqu’au triomphe de Raphaël ou au maniérisme de Tintoret, ce sera l’occasion de découvrir de nouveaux artistes et de nouveaux épisodes bibliques dont on pourra immédiatement éclaircir la thématique. Pourquoi Loth est-il si souvent représenté avec ses deux filles ? Qui est cette Suzanne que l’on représente toujours entourée de vieillards ? Et que fait donc sainte Agathe portant ses deux mamelons sur un plateau ? La Bible et les Saints ne permettra pas une illumination mystique mais allumera déjà quelques chandelles dans le paysage religieux déserté des plus incultes.


Qu'est-ce qu'il fout avec sa biche ?



Agrandir cette image

Saint Gilles et la biche de Maître de Saint Gilles


Citation :
Au cours d’une partie de chasse, un roi blesse la biche et le saint ermite ; pour se faire pardonner, il offre à ce dernier de faire construire non loin de là un monastère dont il devient l’abbé. Cette histoire est liée à la fondation légendaire de la fameuse abbaye de Saint-Gilles du Gard, lieu d’un pèlerinage important sur les reliques du saint, passe obligé sur la route de Compostelle et principal port d’embarquement pour la Terre sainte, avec la construction d’Aigues-Mortes au XIIIe siècle.


Oh, le lac Léman  content 


Agrandir cette image


La pêche miraculeuse de Konrad Witz


Citation :
Jésus est debout sur la rive d’un lac qui n’est autre que le lac Léman avec à l’arrière-plan le mont Salève.



La fameuse Agathe...



Agrandir cette image


Sainte Agathe de Zurbaran


Citation :
Agathe décide de rester vierge et de consacrer sa vie au Christ. Mais le préfet romain de Sicile, Quintianus, ayant entendu parler de sa grande beauté, tente de la séduire. Devant sa résistance, il l’envoie dans un lupanar, où elle conserve miraculeusement sa virginité. Elle est alors soumise au supplice le plus cruel ; attachée à une colonne, la tête en bas, un bourreau lui tord puis lui arrache les seins avec une tenaille.

Partager cet article

Repost 0
Published by Colimasson - dans Livre
commenter cet article

commentaires