Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 09:26





Malgré la complexité qu’Emile Zola aime injecter dans ses romans, La Curée est un livre qui peut se résumer très simplement. Roger Vadim l’a bien compris, qui s’inspire de l’histoire trouble d’un triangle amoureux incestueux, avide de pouvoir et de fortune, pour la transposer dans l’époque bénie des années 60. Libération sexuelle et étiolement des liens familiaux invitent le réalisateur à se concentrer plus particulièrement sur l’histoire qui relie Alexandre Saccard, son fils Maxime et l’épouse du foyer, qui deviendra aussi l’amante de Maxime. En supprimant les intrigues parallèles qui faisaient toute la densité du roman de Zola, Roger Vadim ne perd cependant rien de la pertinence du propos et réussit à s’approprier le récit de l’écrivain d’une manière toute naturelle. La Curée a été digérée et prend une nouvelle forme dans le quotidien désenchanté de cette famille « moderne ». Chaque nouveau siècle devrait revisiter sa Curée.


Partager cet article

Repost 0
Published by Colimasson - dans Film
commenter cet article

commentaires