Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 09:53
Le pressentiment (2006) de Jean-Pierre Darroussin



Habrotonon décrit parfaitement le personnage de ce film :
« On dirait un misérable philosophe
A le voir avec son air sombre de triple malheureux. »


Ou comment Charles Benesteau, la cinquantaine passée, se rend compte qu’il ne vaut rien et que sa vie est pourrie. Alors il décide de se faire remarquer en vivant comme un pauvre et en aidant les pauvres, à qui il n’avait encore jamais pensé jusqu’alors. Plus un ou deux pressentiments qui viennent clore l’affaire dans une avalanche de pathos.

A chier.



Bouh, je te fais la gueule !


Grmlmblblzegr


Peuvent pas écrire plus gros non ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Colimasson - dans Film
commenter cet article

commentaires