Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 12:42



Ce n’est pas un horoscope du jour, ni un horoscope de la semaine, ni un horoscope de l’année que nous propose Patrick Besson dans son Zodiaque amoureux, mais un horoscope de la vie. Et plus précisément : de la vie amoureuse des femmes. Horoscope qu’il dit avoir tiré de son expérience personnelle avec la gente féminine, sous-entendu : « je suis un véritable tombeur » ou, plus vraisemblablement : « j’ai beaucoup d’humour ».


Mesdames, branchez vos écoutilles : voici comment les hommes vous perçoivent. Messieurs, instruisez-vous également : peut-être éviterez-vous ainsi de vous lancer dans des histoires peu constructives. Le zodiaque a parlé :


Bélier : A éviter sous toutes leurs formes, qu’elles soient amies (« elle va commencer par vous faire changer d’appartement »), amante, épouse ou mère (« Votre mère est Bélier ? Conseil d’ami : suicidez-vous ! Suis-je bête, c’est sûrement déjà fait ! »).


Taureau : Il va falloir faire des concessions. L’avantage, c’est qu’à la moindre lassitude, il suffira de cesser de s’appliquer pour faire détaler la Taureau : « Si vous voulez perdre une Taureau, la recette est simple : vous la faites dormir la fenêtre ouverte, vous devenez végétarien et vous refusez de lui faire l‘amour pendant ses règles ».


Gémeaux : Enfin, un peu de repos. Vous passerez peu de temps à agir, mais beaucoup de temps à hésiter, à tergiverser, à peser le pour et le contre –bref, à réfléchir ! « Dans son frigo, il y a un œuf mais il est très, très vieux, et cela fait plusieurs mois qu’elle se demande si elle va se décider, oui ou non, à le manger ».


Cancer : Préparez le chéquier ou espérez un héritage car il n’y a que deux catégories de Cancer : « celles qui ont épousé un prince et celles qui s’apprêtent à le faire ».


Lion : On se questionne sur la nature de sa morphologie… Votre demeure deviendra un Vatican microscopique car il faudra sans doute prévoir une papamobile pour transporter cette lionne qui « aime, d’une façon générale, la position assise. Debout, elle s’ennuie ; couchée, elle s’endort ».


Vierge : Ami du paradoxe et de l’exégèse féminine, armez-vous de courage pour venir à bout de la Vierge : « La Vierge n’est pas folle : elle est drôle. C’est une lourde qui se veut légère, une grave qui se veut circonflexe ».


Balance : Aucune femme ne se sentira offusquée de voir traiter son signe astrologique avec indifférence car la Balance n’existe pas : « S’il n’y a jamais eu de Balance dans ma vie, c’est soit que les Balance sont prudentes, soit qu’elles sont discrètes. Peut-être même se font-elles passer pour des Vierge, des Lions, des Gémeaux » (pour toute manifestation, s’adresser à l’auteur).


Scorpion : Changez de signe astrologique rapidement car on vous déteste. Mais peut-être est-ce votre raison de vivre ? « La Scorpion est un appétit que rien ne satisfait, un gouffre que rien ne comble. Elle est un vide métaphysique trop physique. Je déteste les Scorpion ».


Sagittaire : Si vous cherchiez encore un sens à votre existence, ce n’est plus la peine. Le voici tout trouvé : « La Sagittaire est légère, ce qui n’empêche pas qu’on puisse s’appuyer sur elle ».


Capricorne : Si on ne peut pas dire grand-chose sur vous parce qu’on ne vous trouve pas très intéressante, au moins ne peut-on pas vous reprocher votre complexité. Vos goûts sont simples, et ça fait toujours un souci de moins à gérer au quotidien : « Elle aime la musique et les gâteaux ».


Verseau : « La Verseau vous écoute avec douceur et vous parle sans force. Ce n’est pas une femme, c’est une ouïe ». Ne vous vexez pas si cette description ne vous convient pas. Patrick Besson ne sait pas toujours faire preuve de galanterie…


Poisson : « Pour être sûr qu’une Poisson restera avec vous, le plus simple est de la faire griller et de la manger ». « Avec son patron, elle sera allumeuse et obéissante mais ne se laissera pas marcher sur les pieds, puisqu’elle n’en a pas ». Ne vous vexez pas si vous trouvez ces descriptions balourdes. Patrick Besson ne sait pas toujours se montrer drôle…


Le Zodiaque amoureux de Patrick Besson est aussi bref, arbitraire, absurde et désordonné que les prévisions astrologiques des magazines féminins, des programmes télévisés et des quotidiens. Comme les horoscopes, il se lit à plusieurs dans un moment d’échanges égocentriques qui permettront de comparer les prévisions à la réalité. Comme les horoscopes, on le balance ensuite dans un coin en ricanant, et on l’oublie.


Zodiaque amoureux de Patrick Besson. Votre semaine : après un moment de rigolade et de connivence parfois agacé avec vos lecteurs, vous disparaîtrez. Feu de cheminée, recyclage, vagabondage ou dessous de verre, seule la nature exacte de votre destination reste encore trouble…

Partager cet article

Repost 0
Published by Colimasson - dans Livre
commenter cet article

commentaires