Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 18:17




Synopsis :

Citation:
De jeunes chirurgiens antimilitaristes aimant l'alcool et les femmes se retrouvent en pleine guerre de Corée à l'hôpital militaire mobile où ils sèment la pagaille.



Quel dommage que ce film ait perdu toute son audace au fil des années !

Décrit comme un film antimilitariste provocateur et à l’humour noir, je m’attendais à quelque chose de plus virulent que cette contestation très légère de la hiérarchie et de l’engagement militaire ainsi que de la ferveur religieuse à l’époque de la guerre du Vietnam. Il m’est difficile de me replacer dans le contexte des années 70 puisque je n’ai pas vécu cette période, et imaginer seulement l’état d’esprit qui pouvait régner dans la société à cette époque ne me permet pas totalement de redonner au film tout l’éclat qu’il a dû avoir lors de sa sortie. Pourtant primé d’un côté, interdit de l’autre, j’imagine qu’il a dû avoir beaucoup de répercussions.




Pour ma part, j’ai trouvé ce film divertissant plus qu’autre chose. Le contraste entre le sérieux de la profession des chirurgiens et la légèreté de leurs actes et de leurs paroles donne tout son intérêt au film. Entre autres gags, celui du porte-parole qui bégaye et de la pauvre infirmière en chef, tournée en ridicule à chaque occasion qui se présente à elle, ne sont pas mal non plus, mais ne suffisent pas, à mon avis, à faire de ce film un chef-d’œuvre.

Mash, en voulant dénoncer les choses d’une manière trop légère, n’aura pas survécu aux années puisqu’en matière de dérision et d’humour noir, il aura été largement dépassé par d’autres films au cours des décennies suivantes. Il n’empêche, cela reste un film plutôt divertissant, à voir pour le plaisir…

Partager cet article

Repost 0
Published by Colimasson - dans Film
commenter cet article

commentaires