Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 22:10




L’étau se resserre autour de la gorge de papi Raymond… Le voici lancé dans l’avant-dernier épisode de ses aventures, et la proximité de la fin se fait terriblement ressentir. Jugez-en plutôt son comportement… Jusque-là plutôt débonnaire, nous découvrons avec surprise qu’un véritable fauve aux griffes d’acier se cache derrière sa dégaine de beauf en pantoufles.
Son impulsivité et sa colère, mêlées à une paranoïa naissante, donnent lieu à des crises aussi soudaines qu’imprévisibles. C’est dans cette mise en perspective que l’on prend conscience de la relative sérénité qui caractérise au contraire Monique. Ce n’est pas elle qui prendrait la mouche à cause d’une remarque mal placée d’un voisin…



Ainsi, après des décennies d’une union éphémère, Raymond semble redécouvrir sa compagne : comment fait-elle pour rester calme dans des circonstances qui provoquent chez lui l’ébullition ? Et surtout, pourquoi se passionne-t-elle pour l’émission « Binôme-interface » de France Culture dont l’objectif est –Raymond l’a bien compris- de divulguer les secrets de l’espèce humaine aux extraterrestres ? Monique collaborerait-elle avec eux… à moins qu’elle ne soit tout bonnement un des membres de leur confrérie galactique ?! La paranoïa de Raymond se déchaîne à nouveau ! Jusqu’à ce que son angoisse cosmique soit remplacée par la menace plus immédiate (et probable) d’une invasion de poulpes hyper-intelligents destinés à éradiquer l’humanité pour prendre sa place dans ses chaumières.


Ça se confirme : Raymond, après une vie tumultueuse faite de gloires et d’aventures, rejoint les sous-sols ésotériques de l’existence. Ses passions ne se tournent plus vers les mouvements concrets et tangibles de la vie active mais vers les « mystères de l’univers ». Comme tous les grands génies, Raymond sombre, à la fin de sa carrière, dans une paranoïa dévorante. Il embarque avec lui sa pouline Monique, toujours fidèle à son cher et tendre, aussi dérangé soit-il.
Avec appréhension, on voit déjà se dessiner les contours de leur hospice… Ne reste plus qu’un épisode de la série qui nous permettra de confirmer nos doutes, ou qui nous fera comprendre que, avant Raymond, c’est le lecteur qui se laisse dépasser par ses fantasmes.

Citation:
Pour le premier avril, je me suis levé avant Monique… Et j’ai avancé toutes les horloges de deux minutes !! Elle s’est donc réveillée deux minutes plus tôt !!! A midi, on a mangé avec deux minutes d’avance ! Sans qu’elle le sache !! On a joué au Scrabble avec deux minutes d’avance sur l’horaire… Et le soir, on s’est couchés deux minutes plus tôt, sans qu’elle s’en aperçoive jamais ! Encore plus fort : je ne le lui ai jamais révélé !! Peut-être lui avouerai-je sur mon lit de mort ?



Quelques aperçus des "Mystères de l'Univers"...


Partager cet article

Repost 0
Published by Colimasson - dans Bande dessinée
commenter cet article

commentaires