Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 11:11



Quand y en a plus, y en a encore. Comme il publie un dessin quotidien, Mix & Remix a de quoi nous sortir tous les six mois des Gags, des Regags et des Reregags[/b] jusqu’à plus soif. Plus soif, vraiment ? Il semble difficile de pouvoir se lasser de ces recueils tous plus désopilants les uns que les autres.


Dans la continuité de ses précédents albums, Mix & Remix continue d’illustrer l’actualité dans ses grandes lignes, par l’intermédiaire de personnages absurdes qui, dans leurs comportements, se font l’écho d’une tendance générale induite par l’air du temps. Regags pourrait presque s’enorgueillir de dresser une nouvelle liste des péchés capitaux à la mode 21e siècle. On y retrouverait la paresse :


« Bon, mater un site de cul, jouer une partie de poker en ligne réserver pour mes vacances et aller voir sur Facebook… Mais comment faisait-on avant les ordinateurs pour tirer la journée de boulot ? »


…la veulerie :


- Capitaine ! Capitaine ! Rendu fou par les privations, l’équipage menace de se mutiner et de vous jeter par-dessus bord !
- Heureusement que nous ne sommes pas encore sortis du port !



…la superficialité :


- Mais enfin ! Tu étais où ?
- J’ai été enlevé par des extraterrestres et dans leur vaisseau, il y avait Bouddha, Jésus Mahomet et Madame Martin.
- Et qu’est-ce qu’elle raconte, Madame Martin ?



… l’individualisme borné d’œillères :


- Je suis un génie qui était enfermé dans cette lampe. En la frottant, tu m’as libéré. Fais trois vœux et je les exaucerai !
- Tais-toi. Retourne dans ta lampe. Arrête de me casser les pieds.



…ou encore l’amour-propre poussé à son plus haut point et couplé au mépris d’autrui :


« Veule, cupide, cynique, fainéant, profiteur, déloyal, prétentieux, méprisant, colérique, j’aimerais être aimé pour ce que je suis ! »



Quelles seront les punitions infligées à ces pêcheurs de l’ère moderne ? Aucune. Mix & Remix n’est pas là pour nous faire la morale et condamne ses contemporains (et lui-même ?) à la pire sentence qui soit : l’humiliation. Suffisamment cruelle pour nous donner envie de nous exclamer, mais assez indulgente pour qu’elle ne devienne pas acharnement gratuit (et donc sans valeur).


Fidèle citoyen suisse à la neutralité assumée, Mix & Remix ne fait pas des affaires politiques sa priorité. Les dessins que l’on retrouvera dans Regags relèguent encore une fois les affaires gouvernementales dans un arrière-plan très lointain. A la place de ces figures dont le sens aura déjà été maintes fois épuisé par l’utilisation abusive dans la presse, Mix et Remix fait intervenir des beaufs bon marché, des bonnes femmes ragoteuses, des cadres dynamiques, des cactus et des extra-terrestres. Des figures anonymes, derrière lesquelles chacun pourra imaginer qui bon lui semble. Mix & Remix nous permet ainsi de nous livrer au péché d’orgueil en nous plaçant sur le devant de la scène. On se pâmera de plaisir en contemplant ces dessins d’actualité dont nous sommes les héros –jusqu’à ce que, d’un coup de crayon implacable, Mix & Remix vienne nous renverser de notre piédestal ! Il faut croire que nous aimons cela puisque nous en redemandons…


Nos amis les extraterrestres ont beaucoup de choses à nous apprendre sur nous-mêmes :



Agrandir cette image

Agrandir cette image



Citation:
- Voilà notre éclaireur qui revient…
- La Terre est peuplée d’être intelligents mais moins évolués que nous. Ils sont encore tous sur Facebook !




Les escargots ne sont pas exclus non plus...




L'absurdité quotidienne :


Partager cet article

Repost 0
Published by Colimasson - dans Bande dessinée
commenter cet article

commentaires