Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 14:17





Tous cobayes part d’un rapprochement un peu trop osé pour paraître crédible : les OGM et le nucléaire, c’est la même chose. Il s’agirait en effet de deux techniques similaires, non pas dans leurs moyens, mais dans leurs fins. Plusieurs experts indépendants s’expriment, parmi lesquels Gilles-Eric Séralini et Corinne Lepage. Dès le début du documentaire, les similitudes entre OGM et nucléaire sont évoquées afin de mieux faire comprendre le cheminement du reste du film :
• Irréversibilité : Une fois l’hégémonie d’une souche issue des OGM assurée dans le domaine agricole, une fois la production nucléaire enclenchée, impossible d’annuler les conséquences qui en découleront.
• Monopole : OGM comme nucléaire sont des choix qui résultent des décisions et des intérêts d’une petite catégorie d’hommes au détriment de tous les autres.
• Perfidie : Anodines en apparence, lorsque les technologies des OGM et du nucléaire s’emballent et déraillent, la survie de l’espèce humaine est menacée.




L’homme peut-il vraiment assurer l’innocuité de ces techniques qu’il utilise sans recul ? Gilles-Eric Séralini et Corinne Lepage s’inquiètent surtout de la disproportion qui existe entre la précipitation de la mise sur le marché des OGM et du nucléaire, et les conséquences radicales –bien qu’exceptionnelles- de leurs défaillances. En ce qui concerne le nucléaire, personne ne peut nier ses « inconvénients » : avec Tchernobyl et plus récemment avec Fukushima, nous en avons eu la démonstration. Tous cobayes flatte notre conscience patriotique en insistant sur le fait que nous ne risquons pas d’être épargnés dans un futur proche : sur la carte de France, aucune zone n’est exclue de la possibilité d’une contamination radioactive, et de nombreuses crises ont déjà été esquivées, de justesse seulement. Un réacteur s’emballe en région parisienne ? Radioactif, le champagne français. Un réacteur s’emballe dans la région lyonnaise ? Radioactives, les banques genevoises. Un réacteur s’emballe en région bordelaise ? Radioactifs, les vignobles bordelais. Apparaît sur l’écran une simulation inquiétante réalisée par Greenpeace, qu’on peut retrouver sur CE SITE.



Michèle Rivasi et des habitants de la ville d’Iitate - Préfecture de Fukushima - Japon - 13 juin 2011


En ce qui concerne les OGM, aucune conséquence néfaste n’a encore pu être incontestablement démontrée. Pire, les rares expériences menées ont été conduites par des équipes de recherches asservies au géant Monsanto et leur durée n’excède jamais trois mois –comment peut-on observer l’apparition de quoi que ce soit en une durée aussi brève ? C’est pourquoi Gilles-Eric Séralini a décidé de conduire une expérience indépendante étendue sur une durée de deux années au sein du CRIIGEN (Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le génie Génétique). Des populations de rats soigneusement isolées de tout effet secondaire autres que ceux liés à l’alimentation ont été soumises à différents régimes, dont OGM agricole et pesticide Roundup. Les premiers résultats parlants apparaissent après la période-phare des trois mois. Le résultat de l’expérience peut être consulté SUR CETTE PAGE.




Tous cobayes est un film clairement engagé et au parti pris irrévocable pour la dénonciation des OGM. Doit-on pour autant négliger les conclusions qui ressortent de cette expérience ? Comme beaucoup ont tenté de le faire, il est facile de rabaisser certains résultats et d’invoquer le peu de ressemblances existant entre les rats et les êtres humains, mais le problème ne réside pas là : le plus grave, dans toute cette histoire, n’est-ce pas l’emballement qu’a pris l’essor des techniques des OGM et du nucléaire ? Qui a permis cela, si ce ne sont quelques groupes d’hommes aux intérêts financiers compréhensibles mais disproportionnés ? Pire encore, comment a-t-on pu les imposer au reste du monde en lui faisant croire qu’aucune autre technologie n’était disponible ? et que dans le fond, les actes barbares étaient commis en son nom, parce qu’il l’avait réclamé ?





La comparaison entre OGM et nucléaire laissait sceptique. Après avoir vu Tous cobayes, documentaire foisonnant et audacieux, on comprend mieux quels liens invisibles permettent à ces deux technologies de s’affirmer sans cesse davantage. Le pessimisme ne doit pas faire baisser les bras : des solutions sont proposées dans le film et évoquées par des paysans français, des écoles agricoles sénégalaises et l’équipe de recherche du CRIIGEN. Dérisoires, peut-être, à l’échelle mondiale, et c’est pourquoi Tous cobayes cherche à les mettre en évidence et à faire prendre conscience au spectateur qu’il est possible de les concrétiser et de les rendre viables s’il agit en ayant conscience de la portée de ses actes.




Une utopie ? Peut-être… Mais contrairement à celle de Thomas More, on ne rêve pas ici d’un monde meilleur, seulement d’un monde moins pire.



Le site officiel


Le livre de Gilles-Eric Séralini, publié suite à l'expérience :

Partager cet article

Repost 0
Published by Colimasson - dans Film
commenter cet article

commentaires