Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 12:36


Les méthodes de développement personnel sont souvent affligeantes. Lorsque celles-ci se destinent aux chats, on aimerait au moins qu’elles nous fassent sourire. Malheureusement, on ne change pas l’affliction que génère toute lecture d’un manuel de développement personnel, et lorsque cette torture s’énonce à travers la voix-off d’un gros matou d’appartement dopé aux croquettes Friskies, on frise le désespoir.


Leslie Plée aurait pu nous faire rire en nous expliquant comment son chat se débrouille pour mener à bien son objectif existentiel : vivre vieux et gros. En fait, il s’agit surtout de passer en revue tous les comportements d’un chat d’appartement qui paraissent absurdes aux yeux d’un être humain. Les chapitres se suivent et se ressemblent : « le bonheur de manger », « libérez votre créativité dans les jeux », « connaître les limites de vos parents adoptifs »… et autres énoncés de programmes tous plus palpitants les uns que les autres sont construits sur un schéma identique : le chat a un comportement incohérent / le « parent » ne comprend pas et s’énerve / en fait, c’était juste pour emmerder les gens, ah, ah, ah !


Leslie Plée essaie de rendre son chat hyper-expressif en lui tirant une tronche à la mode manga. Ce n’est pas toujours réussi et si le chat parvient une ou deux fois à nous attendrir, le reste du temps on sera surtout désarçonné devant un défilé de dessins qui ne ressemblent tout simplement à rien.


Puisqu’on ne peut même pas rire cinq minutes en feuilletant cette bande dessinée abrutissante, on aura tout le temps de réfléchir aux conclusions qu’elle nous révèle malgré elle sur les rapports entre les hommes et leurs animaux de compagnie. L’anthropomorphisme n’est pas dérangeant en lui-même mais ici, il l’est particulièrement car l’être humain choisi comme modèle est le parfait représentant du jeune adulte indépendant, actif, utilitariste et consommateur sur quatre roues. La vie du chat se déroule entre cinq boîtes de pâtée, deux sachets de croquettes, un bac à litière, des souris en plastique, des vaccins et des stérilisations –et c’est ainsi qu’il est heureux ! Il ne faut pas passer trop de temps à réfléchir aux implications du programme Vivre vieux et gros : l’humour risquerait vite de devenir terreur et de nous faire fondre en larmes.





Citation:
La propreté est la base d’une bonne éducation, comme l’enfouissement de ses excréments ou l’entretien de son pelage.
- Et là, tu grattes comme un malade mental. Pour rien, comme ça. Et tu pars en courant en essayant de mettre le plus de grains hors de la litière.



Surprised

Partager cet article

Repost 0
Published by Colimasson - dans Bande dessinée
commenter cet article

commentaires

Azraël 10/09/2013 20:48

N'oubliez jamais que votre avis est dispensable et ennuyeux et qu'il faut avoir une estime de soi inversement proportionnelle à sa valeur réelle pour déverser ses opinions ainsi.
Tout le monde se contrefout de vos opinions sur vos lectures, et à plus forte raison lorsque vos sentences minables provoquent ennui et lassitude.

Colimasson 11/09/2013 07:15



Ok.