Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 10:54


Avoir l’esprit « Wit », c’est posséder ce sens de l’humour particulier qui sied si bien aux anglais, et que l’on attribue à nombre des ressortissants de cette joyeuse nation, des Monty Python à Jerome K. Jerome en passant par Lewis Carroll ou Douglas Adams (à tout hasard). Mais à croire que le Wit Spirit est contagieux, on le décèle aussi en-dehors du domaine insulaire avec Woody Allen, Mark Twain ou Groucho Marx (mais la liste peut encore s’allonger démesurément…)

Dans une introduction intéressante, Jean-Loup Chiflet nous explique brièvement l’apparition de ce « Wit Spirit » et rappelle les grands noms qui l’ont honoré. Il ne s’agit là que d’un passage obligatoire, qui servira peut-être de source d’inspiration au lecteur qui aurait envie de s’imprégner plus profondément d’humour britannique après la lecture de l’ouvrage. En effet, l’objectif de Jean-Louis Chiflet n’est pas d’honorer ces grands noms du Wit Spirit, mais d’honorer cet esprit du nonsense, quel que soit le degré de notoriété de celui qui en a fait preuve. Ce sera l’occasion de grandes découvertes… Outre « Anonyme », qui revient très souvent dans les pages de ce recueil, vous découvrirez peut-être d’autres noms obscurs, en tout cas moins connus que ceux cités dans l’introduction, tels Clement Attlee, Cathy Ladman, Fanny Wood, Paul Hart ou Jan Barrett.

On s’en fiche ! Pas besoin de détenir un diplôme pour s’emparer du Wit Spirit. Un peu de dérision, un sens de l’humour caustique, une vision acerbe et lucide des évènements plan-plan du quotidien, et c’est parti. On rit plutôt qu’on ne se lamente –à moins qu’on ne fasse les deux en même temps.

« On naît nu, mouillé et affamé. Puis les choses empirent. » - ainsi pensait W. C. Fields. En effet, mais avec un bon recueil d’humour anglo-saxon, les choses iront bien mieux, c’est certain.

On ne commence pas cette lecture sans précautions ! Dans l'avertissement au lecteur, Jean-Louis Chiflet explique les "origines" de l'humour anglais :

Citation:
Il faut remonter au XVIIIe siècle pour situer les origines de l’humour anglais, plus exactement entre 1700 et 1770, où l’on voit poindre les premiers symptômes de cette alternance entre optimisme triste et pessimisme gai. C’est l’époque de Jonathan Swift, père de Gulliver et peut-être le plus grand des humoristes britanniques après avoir été le premier à démontrer qu’une idée incongrue poussée à l’extrême de l’invraisemblable, ou la description laconique d’un incident inattendu, pouvaient faire rire.



Et pourquoi parle-t-on de "Wit Spirit" ?

Citation:
En 1950, un professeur de littérature anglaise, Louis Cazamian, désespéré de ne pouvoir trouver les mots justes pour expliquer ce qu’était l’humour anglais, renvoyait ses élèves à la première édition de l’Encyclopaedia Britannica (1771) où, à la rubrique « humour », on trouvait un renvoi à Wit, qui se traduit en français par « mot d’esprit » mais aussi « faculté d’en produire ».



Quelques citations convaincantes :

« J’ai fait un régime en ne buvant plus et en mangeant très léger ; en quinze jours, j’ai perdu deux semaines. »
Joe E. Lewis oui

« En Angleterre, c’est facile de savoir si l’été est enfin là : la pluie devient plus chaude. »
Tim Harrod

« La bigamie, c’est avoir un mari de trop. La monogamie, c’est pareil. »
Anonyme

« Un gentleman, c’est quelqu’un qui, lorsqu’il propose à une femme de lui montrer ses estampes japonaises… lui montre ses estampes japonaises. »
Anonyme

« La seule chose que nous avons en commun, mon mari et moi, c’est que nous nous sommes mariés le même jour. »
Phyllis Dilller

« Parsifal est le genre d’opéra qui commence à 18h et, après trois heures, vous regardez votre montre et il est 18h20. »
David Randolph

« Il vaut mieux être noir qu’homosexuel parce que, quand on est Noir, on n’a pas à le dire à sa mère. »
Charles Pierce

« N’importe quel enfant est en droit d’exiger que son père soit présent à sa conception. »
Joe Orton

« Les noms ne sont pas toujours ce à quoi ils ressemblent. Par exemple, en gallois BZJXXLLWCP se prononce Jackson ; »
Mark Twain

« Monsieur le Président, je retire ce que je viens de dire, à savoir qu’une moitié du gouvernement est composée de crétins : une moitié du gouvernement n’est donc pas composée de crétins. »
Benjamin Disraeli

« La chaleur était terrible : 30° à l’ombre ! Mais heureusement, j’étais au soleil. »
Mill Hart

« Il n’y a rien de pire au monde que d’avoir un accident d’avion dans les Andes avec un ami anorexique. »
Denis Leary

Partager cet article

Repost 0
Published by Colimasson - dans Livre
commenter cet article

commentaires