Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 09:32



Synopsis :

Citation:
Une émission télévisée dotée d'une audience considérable recrute de jeunes chanteurs-victimes. On connaît ! Mais l'animateur désire en amplifier plus encore l'impact et le dégradant, et il propose au Président des USA, en mal de sondage, de venir arbitrer la finale de ce concours caricatural.



American Dreamz est un petit film mignon dont l’objectif est de dézinguer la médiocrité des shows américains présentés à la télévision. Dans un plus large spectre, ce film est également censé démonter tous les idéaux politiques que quelques américains et autres honnêtes citoyens du monde pourraient encore avoir réussi à préserver miraculeusement.

C’est marrant. On rigole bien en voyant le président des USA tomber en profonde dépression lorsqu’il tente, pour la première fois de sa vie, de parcourir la presse, comprenant à sa grande surprise et à son plus profond désarroi que la tâche de comprendre les rouages du monde sera beaucoup plus compliquée que prévu. Pour le sortir de ce marasme grisâtre, et afin que le président retrouve toute sa popularité auprès de ses citoyens, son conseiller a la bonne idée de faire de lui le jury de la grande finale d’American Dreamz, émission de téléréalité de chant très en vogue dans le pays. Evidemment, le candidat iranien à la finale ne pourra pas profiter de son éventuelle victoire puisque ses potes terroristes ont déjà prévu de l’utiliser pour mener à bien un attentat contre le président. Mais peut-être le candidat iranien ne gagnera-t-il pas, dépassé par la blondasse peroxydée qui se sert de son ancien petit ami qu’elle n’aime plus, mais qu’elle maintient encore dans l’illusion d’un amour éternel, pour s’attirer la sympathie des spectateurs ?
Le scénario entortille plusieurs histoires mettant en scène des personnages animés par la soif de reconnaissance et de gloire, qui se recoupent pour terminer en une apothéose finalement très conventionnelle où, après avoir craint la grande catastrophe, tout se reconstruit par miracle pour devenir encore plus beau qu’au début du film. Un peu décevant… J’espérais quelque chose d’un peu plus mordant.



American Dreamz est un film qui emploie les moyens qu’il dénonce pour convaincre. Les personnages n’ont rien de très profond mais ils cumulent à chacun d’eux tellement de poncifs qu’ils deviennent des caricatures ambulantes auxquelles il est difficile de ne pas s’attacher. Des sourires, quelques rires, ce film est un bon moment de détente mais ne répondra certainement pas aux promesses d’une comédie décapante et acide à souhait, comme il avait voulu nous y faire croire…

Sourires de rigueur…


Le président a fait une bourde…

Partager cet article

Repost 0
Published by Colimasson - dans Film
commenter cet article

commentaires